La Danse Corps et Graphies - La Pavlova grâce et gourmandise Page-2


Piotr Ilitch Tchaïkovski : Pas de deux Pavlova et Cecchetti

DANSÉE

Anna Pavlova inspira les grands chorégraphes de son temps… Son souvenir invite ceux qui admirent sa légende à d'autres créations…
Certaines d'entre elles, contemporaines, sont plus directement inspirées de l'essence et ou des sens de La Mort Du Cygne, comme le spectacle Annachronique Pavlova Moi d'Anna Ventura, ou Pavlova 3.23 de Mathilde Monnier…

Pavlova et Cecchetti par John Neumeier

Cecchetti enseignant
Enrico Cecchetti enseignant à Anna Pavlova en 1920

La version du Casse-noisette de John Neumeier, créée en 1971 est un hommage à la danse académique et le chorégraphe y représente notamment Marius Petipa… Un pas de deux met en scène également Anna Pavlova et son professeur, Enrico Cecchetti.
Cette pièce chorégraphique fut offerte à Ouliana Lopatkina par John Neumeier alors qu'elle était encore élève de l’Académie Vaganova…
Pavlova et Cecchetti est une suite de pas d’école, exercices à la barre puis au milieu. Le duo définit l’apprentissage, la transmission humble et fragile du maître à l'élève… Il met en valeur surtout les ports de bras, les épaulements précis de l'école russe…

Pavlova et Cecchetti
Ouliana Lopatkina et Marat Shemiunov, Dans Pavlova et Cecchetti de John Neumeier en 2010 (Collection privée)

Pavlova et Cecchetti
Ouliana Lopatkina et Marat Shemiunov, Dans Pavlova et Cecchetti de John Neumeier en 2010 (Collection privée)

Ouliana Lopatkina présente le tutu de ce pas de deux comme son costume de ballet préféré : "Il s'agit d'un tutu classique, très proche de celui que portaient en répétition les ballerines à la fin du XIXème siècle. Il a été "copié" d'après un costume d'Anna Pavlova réalisé par les tailleurs Du théâtre Mariinsky. Léger comme l'air, il Permet la liberté du mouvement et souligne la grâce des pauses classiques…"

Ma Pavlova par Roland Petit

En 1986, Roland Petit a idéalisé Anna Pavlova, dans un ballet inspiré par Dominique Khalfouni et créé dans des costumes de Luisa Spinatelli.
Le chorégraphe et ses danseurs envoient à l'immortelle Anna Pavlova… Un poème, sorte de "lettre d'amour" qui figure dans le programme, célébrant sa beauté, son mystère, son amour du travail.
Sur scène, une fresque raconte la danse plus encore que la danseuse elle même. A travers Anna Pavlova, le maître souhaite évoquer toutes les danseuses, " grandes et petites, célèbres et obscures".
Pendant que le public prend place, le ballet commence par une barre exécutée sur scène… La leçon précède le spectacle et entre bientôt Pavlova/Khalfouni.
Des Cygnes dansés par des hommes sont ensorcelés par la belle… Jupiter se transforme en un de ces animaux gracieux pour séduire Léda : un pas de deux équivoques et raffinée rappels alors l'univers des ballets russes…

Léda et le Cygne
Lucia Lacarra et Massimo Muru dans le pas de deux de Léda Et Le Cygne, extrait de Ma Pavlova en 2008 (Photographie : S.Antic)

La première partie s'achève sur une valse qui s'inscrivait déjà dans les représentations de la troupe d'Anna Pavlova, mais qui est, là, particulièrement attendrissante, dansée par l'héroïne, Dominique Khalfouni, en costume de Colombine et un enfant, Matthieu Ganio, le fils de la danseuse, alors âgé d'à peine trois ans, en habit d'Arlequin.

Arlequinade
Anna Pavlova et ses danseurs dans Arlequinade en 1926

Ma Pavlova
Dominique Khalfouni et Matthieu Ganio dans l'Arlequinade de Ma Pavlova en 1986 (Photographie : Michel Lidvac)

La seconde partie offre une suite d'évocation de la vie et de la carrière d'Anna Pavlova : on y feuillette une sorte d'album précieux de photographies ; On s'y souvient d'Isadora Duncan, des Espagnolades de Don Quichotte… La Méditation de Thaïs de Jules Massenet accompagne un pas de deux dans le style hollywoodien des années 1920

Thaïs
Lucia Lacarra et Lienz Chang dans le pas de deux de Thaïs, extrait de Ma Pavlova en 2008 (Photographie : S. Antic)

Aurélie Dauvin © Corps et Graphies

La présentation et le contenu de ce site sont protégés par les lois en vigueur sur la propriétæ intellectuelle. Toute exploitation, même partielle, sous quelque forme que ce soit (écrite, imprimée ou électronique), est rigoureusement interdite sans l'autorisation expresse préalable des auteurs. Tout contrevenant s'expose à des poursuites et aux sanctions applicables conformément à la loi FranÇaise rægissant les droits d'auteur et aux lois du Copyright International.

Retourner en haut de la page Page modifiée le 20/10/2013.