La Danse Corps et Graphies - L'Après-midi d'Un faune, [Pas] de la danse -Page 2

Figures du style

De dessins en gravures et en clichés, les "reproductions" graphiques de L'Après-midi d'Un Faune sont nombreuses. La "série" la plus complète et qui permette d'appréhender ce que fut le ballet à la création, est signée par le baron Adolf de Meyer, portraitiste parisien, qui réalisa entre 1912 et 1914, au fil des représentations, un ensemble de photographies de la chorégraphie de Nijinski réunies dans un album édité par Paul Iribe (1) .

Adolf de Meyer n'a pas photographié le ballet dans son intégralité, cependant, si l'on dispose l'essentiel des images dans un "bon" ordre, elles retracent précisément le déroulement de la chorégraphie.

Bien sûr, les photographies ne peuvent rendre l'étrange découpage des mouvements, pourtant elles témoignent que, plus que toute œuvre d'art vivant, le premier ballet de Vaslav Nijinsky se compose d'une série d'images statiques…

Album de L'Après-midi d'Un faune par Adolf de Meyer

Le rideau s’ouvre…
Le faune est seul en scène. Il repose langoureusement dans son antre ; il joue de la flûte avec nonchalance et mange du raisin.

Le faune
Nijinsky - 1912

Le faune
Nijinsky - 1914

Le faune
Nijinsky - 1914

Six danseuses entrent en scène. Elles ignorent la présence du faune…
Leurs mouvements, leurs gestes sont étranges, stylisés à l’extrême et jouent sur deux dimensions.

Nymphes
Danseuses - 1912

Nymphe
Danseuse - 1914

Nymphe
Danseuse - 1912

Nymphe
Danseuse - 1914

Nymphes
Danseuses - 1912

Une grande nymphe - Lydia Nelidova - rejoint le groupe. Elle semble occuper une position particulière, celle d’une sorte de maîtresse ou de prêtresse en chef.

Nymphes
Danseuses - 1912

Nymphe
Danseuse - 1912

Nymphe
Danseuse - 1914

Les nymphes s’affairent autour de la grande nymphe. Elles la préparent au bain… Elle enlève ses voiles et reste vêtue d’un sous-vêtement court (2) .
- Le faune, sans être vu, assiste à la scène…

Nymphes
Danseuses - 1912

Nymphe
Danseuse - 1912

Nymphe
Danseuse - 1914

Nymphe
Danseuse - 1914

Nymphe
Danseuse - 1912

Le faune s’approche des nymphes.
Effrayées, elles s’enfuient toutes, à l’exception de la grande nymphe.
Le faune vient vers elle et tente de lui faire la cour.
Elle couvre sa nudité de ses deux mains en gestes stylisés traduisant sa peur du faune.
C'est la "danse d’amour" (3) … Le faune et la nymphe se prennent par le bras…

Scène
Danseuse et Nijinsky - 1914

Scène
Danseuse et Nijinsky - 1914

Nymphe
Danseuse - 1914

Scène
Danseuses (4) et Nijinsky - 1914

La grande nymphe s’enfuit. Le faune porte alors toute son attention au voile qu’elle a oublié.
Les autres nymphes font une brève entrée pour se moquer de lui ou pour lui reprendre le voile.

Scène
Danseuses et Nijinsky - 1914

Scène
Danseuse (5) et Nijinsky - 1914

… Resté seul, le faune ramasse le voile et regagne son antre.

Faune
Nijinsky - 1914

Le faune caresse le voile, puis l’étale au sol… Il se couche dessus, et, dernier geste du ballet, glisse sa main sous son pelvis, ce qui évoque la masturbation…

Faune
Nijinsky - 1914

Faune
Nijinsky - 1914

Faune
Nijinsky - 1914

1. L'album était constitué d'une trentaine d'épreuves photographiques tirés d'après des négatifs sur verre de grande taille et retouchés au pinceau, puis à nouveau photographiées pour être imprimée selon le procédé de la collotypie.

2. De photographie à d'autres, et dans les mêmes postures, la grande nymphe est plus ou moins dévêtue : tantôt elle a ramassé l’un de ses voiles et essaie de s'en draper, tantôt elle n'est couverte que de son seul sous-vêtement.

3. Les photographies d'Adolf de Meyer ne le montrent pas : ce passage, en sorte de Pas de Deux, comprend un saut, le seul bond du ballet, dont la "danse nouvelle" exclue la virtuosité.

4. Il semble que les danseurs aient posé pour le photographe… En effet, pendant la "danse d'amour", les nymphes ne sont pas en scène. Cinq d'entre elles pourtant, ici, dans leurs postures, font écho aux gestes de pudeur de la grande nymphe.

5. La nymphe, sur cette photo, est Bronislava Nijinska, sœur du danseur et chorégraphe du Faune.

Aurélie Dauvin © Corps et Graphies

La présentation et le contenu de ce site sont protégés par les lois en vigueur sur la propriétæ intellectuelle. Toute exploitation, même partielle, sous quelque forme que ce soit (écrite, imprimée ou électronique), est rigoureusement interdite sans l'autorisation expresse préalable des auteurs. Tout contrevenant s'expose à des poursuites et aux sanctions applicables conformément à la loi FranÇaise rægissant les droits d'auteur et aux lois du Copyright International.

Retourner en haut de la page Page modifiée le 07/12/2014.